Three days in Paris (2/4)

París  a menudo tiene un aspecto « más noséqué del mundo ».

Paris a souvent un aspect « je me la pète »

201512paris16 201512paris24 201512paris381 201512paris303Des de el museo Picasso se ve Beaubourg y la torre Eiffel:

Depuis le musée Picasso on voit Beaubourg et la tour Eiffel :

201512paris22Notre Dame y la torre Montparnasse:

201512paris23El Louvre:

201512paris129 El Sacré Coeur, los Tuileries:

201512paris189Todo enfatizado:

Tout est emphase :

201512paris264 201512paris211 201512paris168 201512paris152El museo de Orsay:

201512paris207L’Orangerie y las Nympheas de Monet:

201512paris214201512paris268Y siempre colas y más colas:

Et toujours des queues :

201512paris270 201512paris274 201512paris275 201512paris290 Paisajes de oropel

Paysages clinquants

201512paris293Muchos « nuca », « siempre », « magníficamente », « valentía », « imperecedor »:

Beaucoup de « jamais », « toujours », « magnifiquement », « vaillance », « impérissable » :

201512paris443

Hôtel de Ville – el ayuntamiento

Siempre más:

toujours plus :

201512paris438 brillante hasta en el detalle:

brillant jusque dans le détail :

201512paris277 201512paris442Lo que cuenta es la apariencia ya que en la realidad sabemos que a menudo no hay sitio en el hogar ni para una cama:

Ce qui compte c’est l’apparence puisque dans la réalité nous savons qu’il n’y a souvent pas de place dans les foyers même pour un lit :

201512paris411

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.