La rivière est bonne fille – el río es buen chico

Le Clain est une mine inépuisable pour le flâneur
El río Clain es una fuente inagotable para el paseante con tiempo y curiosidad
lariviere1

Au delà des reflets, même à peu de distance de là, notre paysage quotidien change tous les jours. On a l’impression parfois d’être dans une ville inconnue :
Más allá de los reflejos, incluso muy cerca, nuestro paisaje cotidiano cambia cada día. A veces nos da la impresión de estar en una ciudad desconocida :
lariviere2

 

Même de près :
Incluso desde cerca:
lariviere3

 

et même de très près :
incluso desde muy cerca:
lariviere4

 

Les couleurs changent suivant les saisons :
Los colores cambian según las estaciones:
lariviere5

 

et la végétation, pour donner des ambiances diverses comme des états d’âme. Ici ce sont les couleurs du grand nord canadien (en petit, petit) :
y la vegetación, para dar ambientes variopintos comme estados de ánimo. Aquí son los colores del norte lejano canadiense (en plan chiquitito):

lariviere6

 

propices à une certaine tristesse non déprimée :
propicio a una cierta tristeza sin estar deprimido:
lariviere7

 

toujours pareil :
siempre igual:
lariviere8

 

et toujours différent :
y siempre distinto:
lariviere9

Une rivière est une métaphore bonne fille à tous les états d’âme au long cours.
Un río es una metáfora servicial para todos los estados de ánimo a largo plazo.

Une réflexion au sujet de “La rivière est bonne fille – el río es buen chico

  1. Pingback: El espejo del río – le miroir de la rivière | Un flâneur à Poitiers

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.