Haut Limousin

Se sitúa a hora y cuarto de Poitiers pero es un paisaje muy distinto

C’est à une heure et quart de Poitiers mais c’est un paysage très différent.

Paisaje de « bocages » (prados cercados por árboles y matorrales)

Paysage de bocages

y de lomas

et de collines

DSCN6391 DSCN6398 DSCN6433 DSCN6436 DSCN6628 DSCN6661.

El agua por todas partes

De l’eau partout

DSCN6408DSCN6616 DSCN6615.

en esta tierra de piedras donde no consigue infiltrarse el agua

sur cette terre de pierre où l’eau n’arrive pas à s’infiltrer

DSCN6467.

donde pacen ovejas

où paissent les moutons

DSCN6653

.

No había mucho sol, hasta nevó un poquito

Il n’y avait pas beaucoup de soleil, il a même neigé un peu

DSCN6422.

Lo que me llamó otra vez la atención son las formas de los árboles sin hojas.

Ce qui a attiré mon attention une fois encore ce sont les formes des arbres sans feuilles.

DSCN6403 DSCN6416.

Cuando el tiempo es gris sucio, cuando se oyen graznar los cuervos lóbregos unx entiende las creencias en los aquelarres

Quand le temps est gris sale, quand on entend croasser les lugubres corbeaux, on comprend les croyances aux sorcelleries

DSCN6420 DSCN6384.

Temor que supo comprender la Iglesia

Peurs que sut comprendre l’Église

DSCN6514.

Cuando vuelve la luz ya es otro tema. Se interrumpe la amenaza.

Quand la lumière revient c’est autre chose. La menace est interrompue.

DSCN6481 DSCN6590 DSCN6599 DSCN6642.

Lxs inglesxs y lxs holandesxs abrirán en verano su casa de campo. Que cada lugar es el Sur para alguien.

Les anglais.es et les hollandais.es ouvriront en été leur résidence secondaire. Car chaque lieu est le sud de quelqu’un.e.

DSCN6520 DSCN6530 DSCN6508 DSCN6502.

Volvimos a Bellac, ciudad pequeña que hace años nos disponíamos a visitar cuando, al salir del coche que acababa de aparcar, recibí una llamada que me anunciaba que mi padre había muerto.

On est revenu à Bellac, petite ville que nous nous apprêtions à  visiter il y a quelques années quand, en sortant de la voiture qu’on venait de garer, j’ai reçu un coup de téléphone annonçant que mon père était mort.

Lo que me gusta en las ciudades y pueblos del campo son las huellas.

Ce qui me plaît dans les villes et villages de campagne ce sont les traces.

Huellas etiquetadas « huellas turísticas » en distintas épocas:

Les traces labellisées « traces touristiques » à différentes époques :

DSCN6538 DSCN6571 DSCN6572.

pero también los lugares de potencia del reino que se transformaron en sitio de la potencia de la república (el ayuntamiento):

mais aussi les lieux de pouvoir de la royauté transformés en lieu de pouvoir de la république (la mairie):

DSCN6568 DSCN6570.

huellas de un comercio floreciente y distinto:

traces d’un commerce florissant et différent :

DSCN6573 DSCN6574 DSCN6575 DSCN6576charcuterie = embutidos

DSCN6577visages=rostros

DSCN6581jardinerie=la tienda del jardinero

DSCN6582 DSCN6583.

que traduce algo del ambiente de su momento:

qui traduit quelque chose de l’ambiance du moment :

DSCN6579‘the first dedicated computer store in Bellac »

in english, of course.

.

Huellas de vocabulario

Traces de vocabulaire :

DSCN6567« institution Sainte Marie »

(que es « institución » que no « instituto ») cuando ahora se suele decir « lycée » o « école » Santa María » que suena más moderno. El catolicismo ya no pega como antes.

« institution » et non « lycée » ou « collège » ou « école » ou « cité scolaire »

.

Huellas de la potencia del estado que pregonaba el bien común

Traces de la puissance de l’État qui pronait le bien commun.

DSCN6539DSCN6586 es la estación de trenes

DSCN6587.

Las huellas indican que el tiempo pasa, es cierto, que la cuenta atrás es real. Pero nos recuerdan también que aún estamos en el camino.

Les traces indiquent que le temps passe, certes, que le compte à rebours est bien réel. Mais elles nous rappellent aussi  qu’on est encore en chemin.

DSCN6589Saint Bonnet de Bellac

el antiguo bar de la plaza de la iglesia – l’ancien café de la pace de l’église

« Meteor – la fameuse bière d’alsace » – « Meteor – la famosa cerveza de Alsacia »

 

El « flâneur » es un caminante

Le flâneur est un marcheur

 

Caminante, son tus huellas

El camino y nada más;

Caminante, no hay camino,

Se hace camino al andar.

Al andar se hace camino

Y al volver la vista atrás

Se ve la senda que nunca

Se ha de volver a pisar.

 

Caminante no hay camino

Sino estelas en la mar…

 

Antonio Machado

 

Marcheur, ce sont tes traces

ce chemin et rien de plus ;

Marcheur, il n’y a pas de chemin,

le chemin se construit en marchant.

En marchant on construit son chemin

et en regardant en arrière

on voit la sente que jamais

on ne foulera de nouveau

 

Marcheur, il n’y a pas de chemin

seulement des sillages sur la mer

 

Antonio Machado

4 reflexions sur “Haut Limousin

  1. Louise

    J’aime aussi, ça nous réveille du doux spleen qui nous envahi, parce que tu le transformes en force en nous rappelant qu’on est en chemin. Tu remercieras Machado pour moi. Et surtout, je vais essayer de m’en souvenir !
    En fait, tu es un « réveilleur », toi, avec tes photos !

  2. Pascal C

    Tes paroles me touchent mais le mérite revient à Antonio Machado. Je n’oublierai pas d’aller le remercier pour ça et pour bien d’autres choses si d’aventure je venais à passer par Collioure.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.