Bizcaia 2/3

Descubrimos dos pueblos improbables: Ea y Elantxobe. Y veamos el pueblo famoso de Mundaka.

On a découvert deux villages improbables : Ea et Elantxobe. Et voyons le célèbre village de Mundaka.

Ea

Como siempre, un río, una ría, un puerto, una playa entre el monte. He aquí un vídeo de la ría:

Comme à chaque fois, une rivière, une embouchure, un port, une plage entre les montagnes. Voici une vidéo de l’embouchure :

Es un pueblo chiquitín construido a lo largo del río.

C’est un tout petit village construit le long de la rivière.

Con su ayuntamiento vasco y reivindicativo:

Avec sa mairie basque et revendicative :

su playa menuda en pleamar:

sa petite plage à marée haute:

enorme en bajamar:

énorme à marée basse :

Hasta en la playa se ven reivindicaciones:

On voit des revendications jusque sur la plage :

en todas las calles:

dans toutes les rues :

y nos bañamos

et on s’est baigné-e

mientras enjambres de adolescentes practican la actividad habitual en todas partes de tirarse al agua desde lo más arriba posible:

tandis que des grappes d’ados pratiquaient l’activité habituelle partout de se jeter à l’eau depuis le plus haut possible :

A poca distancia andando (30′) se encuentra, claro está, un río, una ría y una playa pero no siempre son cómodas:

À peu de distance à pied (30′) on trouve, bien sûr, une rivière, une embouchure et une plage mais pas toujours commode d’accès :

Elantxobe

La ría accesible con facilidad siguiente en la costa es la de Elantxobe.

L’embouchure facilement accessible suivante sur la côte c’est Elantxobe.

Éste no tiene playa, solo puerto. Pero tiene piscina natural que se rellena en cada pleamar:

Là pas de plage, seulement un port. Mais il y a une piscine naturelle qui se remplit à chaque marée haute :

La gente toma el sol en los diques:

Les gens bronzent sur les digues :

Lxs adolescentes, como no, se pasan el día saltando desde todas partes:

Les ados, évidemment, passent leur journée à sauter de toute part:

El pueblo arriba es un laberinto de escaleras:

Le village dans sa partie haute est un labyrinthe d’escaliers :

En Elantxobe termina la carretera: no se puede ir más allá. El vídeo siguiente es gracioso:

La route se finit à Elantxobe : on ne peut pas aller plus loin. La vidéo suivante est marrante :

Si vamos más allá en la costa tenemos la playa de Laga, muy concurrida habitualmente pero este año no mucho.

Si on va plus loin sur la côte on arrive à la plage de Laga, très fréquentée habituellement mais pas trop cette année.

Se practica como en todas partes la actividad chamusquina entre monte verde, mar azul y cara al sol radiante dando la espalda al mar si hace falta:

On y pratique comme partout l’activité de cuisson des corps entre montagne, mer bleue et visage face au soleil radieux en tournant le dos à la mer si nécessaire :

La playa se ubica al pie del monte que se ve al fondo de la foto abajo que se vislumbra desde el pueblo siguiente que es

La plage se trouve au pied de la montagne qu’on voit au fond de la photo ci-dessous. On la voit depuis le village suivant qui est

Mundaka

El pueblo es muy famoso entre lxs surfistas.

Le village est très célèbre parmi les surfeurs et surfeuses.

Es un pueblo de gente adinerada, de Madrid y fuera de Euskadi. Es el único pueblo de la zona que no pregona sus reivindicaciones nacionalistas.

C’est un village de gens friqués, de Madrid et d’hors Euskadi. C’est le seul village du coin qui n’affiche pas de revendications nationalistes.

Se conserva el antiguo puerto pesquero:

L’ancien port de pêche est conservé :

Como no, está en una ría. Forma parte del muy concurrido parque natural precioso de Urdaibai. Del otro lado de la ría tienen playa divina entre mar y río que se ubica al pie del monte.

Évidemment il y a une embouchure. elle fait partie de très visité magnifique parc naturel de Urdaibai. De l’autre côté de la rivière il y a une superbe plage entre mer et rivière au pied de la montagne.

¿Qué hacen allí lxs jóvenes?

Que font les jeunes à Mundaka .

Tirarse al agua, claro.

Se jeter à l’eau, bien sûr !

Lo que llama la atención es también la capilla que se parece más a los clichés de Irlanda que a un paisaje de Euskadi:

Ce qui attire l’oeil c’est aussi la chapelle qui ressemble plus aux clichés sur l’Irlande qu’à un paysage d’Euskadi:

Veamos en el artículo siguiente los pueblos costeros de Bermeo, Ondarroa, Mutriku y del interior Ziortza-Bolibar haciendo clic aquí

Voyons maintenant dans l’article suivant les villages côtiers de Bermeo, Ondarroa, Mutriku y à l’intérieur Ziortza-Bolibar en cliquant ici

Une réflexion au sujet de “Bizcaia 2/3

  1. Pingback: Bizcaia 1/3 – Un flâneur à Poitiers

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.