NYC : photography

Sacamos fotos por miles de razones y metas distintas.

Nous faisons des photos pour mille raisons et buts différents.

2015nyc1175.

Para estar en la foto y que me miren:

Pour être sur la photo et qu’on me regarde :

2015nyc522015nyc937Obra de ya no sé quién expuesta en el MOMA – Oeuvre de je ne sais plus qui exposée au MOMA

.

Para que a lxs amigxs se les caiga la baba de envidia: nosotros sí que somos felices, ¿y vosotrxs, desgraciadxs?

Pour que les ami.es nous jalousent : nous, oui on est heureux. Et vous, bande d’imbéciles ?

2015nyc242 .

Para tener una prueba de que sí estábamos:

Pour avoir la preuve qu’on y était :

2015nyc255 2015nyc256

¡Y anda que en Poitiers tenemos una estatua de la Libertad también!

À Poitiers aussi on en a une, statue de la Liberté  !

2015nyc4092015nyc175

El palo está de moda pero…

Le bâton est à la mode mais…

2015nyc244 2015nyc262 2015nyc1154toda tecnología tiene sus complejidad:

toute technologie comporte sa complexité :

2015nyc1201.

Sacamos fotos porque queda menos hortera que los souvenirs pasados de moda :

On prend des photos parce que ça fait moins tarte que les « souvenirs » passés de mode :

2015nyc274 2015nyc275.

La foto puede ser un reflejo instantáneo : ¡mira esta vista! ¡Es una foto!

La photo peut être un réflexe instantané : regarde cette vue ! C’est une photo !

2015nyc1732015nyc2382015nyc261.

Menos mal que era un ferry para turistas ante la estatua de la Libertad a babor y no un mal barco de clandestinxs en el mediterráneo pidiendo rescate a babor: nos hubiéramos hundidxs y con nosotroxs nuestras tarjetas bancarias:

Heureusement que c’était un ferry de touristes devant la statue de la Liberté à babord et pas un mauvais bâteau de clandestin.es dans la méditerranée appelant au secours à babord: on aurait coulé et avec nous nos cartes bleues :

2015nyc241.

Sacamos fotos porque no tenemos tiempo y no podremos volver en un plazo de tiempo decente:

Nous faisons une photo parce qu’on n’a pas le temps et qu’on ne reviendra pas de sitôt :

2015nyc993

Incluso se puede compensar el « rápido » por el « mucho »:

On peut même compenser le « vite » par le » beaucoup » :

2015nyc1094¡Un rascacielos de fotos! – Un gratte-ciel de photos !

2015nyc1095.

Sacamos fotos para recordar una escena:

Nous faisons des photos pour nous rappeler de telle scène plus tard :

Bajo nuestras ventanas y tipo se desmayó y sacaron el enorme camión de bomberos aullante y el traje de héroes del 11 de septiembre:

Sous nos fenêtre un type est tombé dans les pommes et ils ont sorti le gros camion de pompier hurlant et leur costume de héros du 11 septembre :

2015nyc862.

Tomamos un algo en la terraza de un bar en un barrio donde entraba la gente en esta tienda de al lado, lxs transeuntes se saludaban en la calle y en el otro bar de la esquina chillaban porque había un partido de deporte: un descanso en nuestra labor turística:

Nous avons pris un petit quelque chose à la terrasse d’un bar dans un quartier où les gens entraient dans ce magasin d’à côté, les piéton.nes se saluaient dans la rue et dans le bar en face on criait parce qu’il y avait un match d’un quelconque sport : une pause dans notre labeur  touristique :

2015nyc988.

Sacamos fotos porque la imagen de las cosas es más importante que las cosas:

On prend des photos parce que l’image des choses est plus importante que les choses elles-mêmes :

2015nyc263 2015nyc264 2015nyc1103Uno se pregunta si la pantalla no sirve de pantalla, de mampara…

Je me demande si l’écran ne fait pas écran…

.

Y en los museos

Et dans les musées

¿para qué sacar fotos de cosas que a menudo podemos encontrar en internet o en otras partes?

pourquoi faire des photos de choses que souvent on peut trouver sur internet ou ailleurs ?

2015nyc508.

 Para adueñarse del objeto, en un reflejo primitivo, metiéndolo en nuestra caja:

Pour s’emparer d’un objet, dans un réflexe primitif, en le mettant dans notre boîte :

2015nyc506 2015nyc682 2015nyc736La mariée mise à nu par ses célibataires, même

.

 Para suplir la memoria en cuanto a los descubrimientos estéticos:

Pour suplléer la mémoire quant aux découvertes estéthiques:

2015nyc335 2015nyc364 2015nyc380 2015nyc495.JPG 2015nyc947 2015nyc970.

 Intentar cuajar una  magadalena de Proust visual:

Essayer de figer une madeleine de Proust visuelle :

2015nyc502.

Para dejar constancia del asombro por el tamaño o el color de una obra que creíamos conocer:

Pour acter notre surprise de la taille ou la couleur d’une oeuvre qu’on croyait connaître :

2015nyc684 2015nyc685 2015nyc690 2015nyc691 2015nyc699 2015nyc718 2015nyc7222015nyc730 2015nyc486 2015nyc702 2015nyc704 2015nyc723 2015nyc734.

Par darse cuenta después que sacamos un tema de un artista sin saberlo (aquí Camille Corot):

Pour se rendre compte après coup qu’on a photographié un thème d’un artiste sans s’en apercevoir (ici Camille Corot) :

2015nyc338 2015nyc340 2015nyc342 2015nyc344 2015nyc346 2015nyc348 2015nyc353 2015nyc355 2015nyc360.

Siempre me gustó buscar el detalle inesperado, gracioso, vivificante:

J’ai toujours aimé cherché le détail inespéré, marrant, vivifiant :

2015nyc435 2015nyc440 2015nyc4512015nyc459 2015nyc748 2015nyc941Pero es cierto que los grandes museos cansan:

Mais c’est vrai que les grands musées ça fatigue :

2015nyc688 2015nyc6932015nyc742 2015nyc469 2015nyc4632015nyc470.

Quizás también sacar fotos permite que lo anónimo y común deje de serlo:

Peut-être que la photo permet que l’anonyme et le banal cessent de l’être :

2015nyc965

Une réflexion au sujet de “NYC : photography

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.