J’aime bien les « s » dans les paysages- Me gustan las eses en el paisaje

les-s1

Depuis tout petit je préfère la forme du « s ». Le « s » c’est le contraire du croisement, du croisement des chemins, de la croix, du X : avec le « s » on avance mais on n’est pas obligé de choisir.

Desde muy chiquitito prefiero la forma de la « s ». La « s » es el contrario del cruce, de la encrucijada, de la cruz, de la X : con la « s » se puede avanzar sin tener que escoger.

Le « s » c’est le mouvement sans l’angoisse du choix. Et sans l’ennui de la ligne droite.

La « s » es el movimiento sin la angustia de la elección. Y sin el aburrimiento de la línea recta.

les-s2

Dans le « s » il y a des étapes. Mais aussi des avancées. Mais aussi des répétitions.

En la « s » hay etapas. Pero también evoluciones. Pero también repeticiones.

les-s3

Il y a des recoins, le mystère est tapi au tournant

Hay rincones, está el misterio agazapado después de la curva.

les-s4

Mais quand même avec une ligne de fuite. On peut toujours s’enfuir. C’est rassurant.

Y menos mal contiene una línea de fuga. Siempre un@ puede escapar. Sosegador.

les-s5

Dans un « s » on est bordé, guidé, entraîné, déresponsabilisé, emmené. Finalement ça tient chaud, un « s ».

En una « s » nos guían, nos llevan, nos desresponsabilizan, nos conducen. Al fin y al cabo estamos calentitos.

les-s6

Ça peut aussi être contrarié, tortueux, torturé (évidemment, c’est une église.)

También puede coaccionar, torturar (claro es una iglesia)

les-s7

Comme tout ce qui guide, borde, entraîne, déresponsabilise, emmène, ça peut aussi être un petit peu inquiétant, contrariant, contraignant.

Como todo lo que guía, lleva, desresponsabiliza, conduce, puede ser un poco inquietante, llevar la contraria, constreñir.

Heureusement il reste…

Menos mal que nos quedan…

les-s8

… des « s » dans toute leur largeur, dans toute la largeur du cadre..

... »s » en toda su anchura, en toda la anchura del marco…

les-s9

.. des « s » qui s’étalent, des « s » à répétitions, des « s » décomplexés, des « s » à l’excès, des « s » extrémistes de la sensualité, des « s » pour qui sont ces serpents qui sifflent sur nos têtes à nous.

… « s » que se estira, « s » que se repiten, « s » sin complejos, « s » excesivas, « s » extremistas de la sensualidad, « s » de las que los suspiros se escapan de su boca de fresa.

les-s10

des « s » charnels, épais, assumés.

« s » carnales, espesas, asumidas.

les-s11

Aaahaahaah !

La vie, quoi.

La vida pues.

Une réflexion au sujet de “J’aime bien les « s » dans les paysages- Me gustan las eses en el paisaje

  1. Pingback: ¿Qué has visto en la isla de Ré? – qu’as-tu vu sur l’île de Ré ? | Un flâneur à Poitiers

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.