Collectionneur de portes – Coleccionista de puertas

En général je photographie à tout va.

En general saco muchas fotos.

Ensuite je regarde ce que j’ai photographié et j’écarte les plus mauvaises photos.

Luego miro las que saqué y aparto las más malas.

Longtemps après j’y remets le nez et je constate alors des choses inattendues : par exemple, j’adoooore les portes des maisons !

Mucho después vuelvo a hojearlas y constato entonces cosas inesperadas : par ejemplo adorrrro las puertas de las casas.

collectionneurdeportes1¡Qué! Cada loco con su tema ¿o no?

Quoi ? Qu’est-ce qu’il y a ? A chacun sa marotte, non ?

Tengo centenares de fotos de puertas de casa. Un análisis freudiano mínimo daría algunas claves evidentes y acertadas.

J’ai des centaines de photos de portes de maison. Une analyse freudienne minimum donnerait quelques clés évidentes et justes.

Pero me temo que esto no sea nada personal, que a todo le mundo le pase lo mismo.

Mais j’ai bien peur que cette analyse ne fournisse rien de bien personnel, qu’il arrive la même chose à tout le monde.

¡OOooooh!

OOooooh !

 

collectionneurdeportes2Me gusta ésta arriba por ser antropomórfica. Igual también por recordar los tenderetes de la edad media.
J’aime celle ci-dessus parce qu’elle est antropomorphe. Peut-être aussi parce qu’elle me rappelle les échoppes du moyen âge.

collectionneurdeportes3Ésta será por su elegante « mise en abîme » (¡qué bien manejo el francés!)

Celle-là ce doit être pour son élégante mise en abîme.

 

 

collectionneurdeportes4Ésta me da escalofrío y me evoca la tortura. Se ubica al lado de la plaza « de la libertad » (es su nombre oficial, el que rezan las placas) que antes era la plaza de la picota. Lxs vecinxs de Poitiers siguen usando este nombre de la « plaza de la picota ».

Celle-là me fait froid dans le dos et m’évoque la torture. Elle se trouve près de la place « de la liberté » (c’est son nom officiel, celui inscrit sur les plaques) qui avant était la place du pilori. D’ailleurs les habitantEs de Poitiers continue d’utiliser ce nom, « place du pilori ».

 

 

collectionneurdeportes5Muy lejos de estas puertas modernas ya pasadas de moda con su hormigón cuadriculado. Queda la nostalgia de otra época, la de los pisos abundantes, baratos y… de mala calidad.

Bien loin de ces portes modernes déjà passées de mode avec leur béton à angle droit. Il reste la nostalgie d’une autre époque, celle des appartements abondants, pas chers et… de mauvaise qualité.

 

 

collectionneurdeportes6Las puertas entreabiertas por descuido son las más tentadoras.

Les portes négligemment laissées entrouvertes sont les plus tentantes

 

 

collectionneurdeportes7Ésta promete como algunos vestidos a contraluz.

Celle-ci promet comme certaines robes à contre-jour.

 

collectionneurdeportes8collectionneurdeportes8Esta puerta parece que se equivocó de sitio.

Cette porte-là, on dirait qu’elle s’est trompée d’endroit

 

 

collectionneurdeportes9Detrás de cada puerta está el paraíso. O por lo menos el purgatorio. ¿Alguna relación con la escuela?

Derrière chaque porte il y a le paradis. Ou au moins le purgatoire. Un quelconque rapport avec l’école ?

 

 

collectionneurdeportes10¡Abrir una única puerta y tener acceso a todas las intimidades!

Ouvrir une seule porte et accéder à toutes les intimités !

 

collectionneurdeportes11No me preguntéis por qué pero cada vez que miro esta foto me evoca la elegancia irreal e inquietante de la civilización de  » El mar de las Sirtes » de julien Gracq. ¿Veis la escalera que sube dentro del garaje?

Ne me demandez pas pourquoi mais chaque fois que je regarde cette photo elle m’évoque l’élégance irréelle et inquiétante de la civilisation de « la mer des Syrtes » de julien Gracq. Vous voyez l’escalier qui monte à l’intérieur du garage ?

 

 

collectionneurdeportes12En medio de la ciudad encuentro mis orígenes campesinos, macizos, perennes, justificados

En pleine ville je retrouve mes origines paysannes, massives, pérennes, justifiées.

 

 

collectionneurdeportes13¡La vida es cosa de rojos !

Rouge est la vie !

 

 

collectionneurdeportes14Casi tan bonito como un inútil templo romano conservado.

Presqu’aussi beau q’un inutile temple romain conservé.

 

 

collectionneurdeportes15Derecho como la justicia, agudo como la espalda. Menos mal, la tierra que se inclina es la que manda.

Droit comme la justice, pointu comme le glaive. Heureusement c’est la terre qui penche qui commande.

 

collectionneurdeportes16collectionneurdeportes16Después de los bombardeos de la segunda mundial, la reconstrucción con hormigón, es cierto, pero con estilo.

Après la deuxième guerre mondiale, la reconstruction avec du béton, certes, mais avec du style.

 

collectionneurdeportes17collectionneurdeportes17Aplastada por la historia.

Écrasée par l’histoire.

 

 

collectionneurdeportes18Aplastada por las referencias culturales.

Écrasée par les références culturelles.

 

 

collectionneurdeportes19No es Gaudí ni Guimard pero ¿a que suena?

Bueno.

C’est pas du Gaudí ni du Guimard, mais ça le fait non ?

Bon.

 

 

collectionneurdeportes20Nunca he sabido lo que hay detrás.

Je n’ai jamais su ce qu’il y avait derrière.

 

 

collectionneurdeportes22¿Cómo se llevarán los vecinos?

Comment s’entendent ces voisins ?

 

 

collectionneurdeportes23¿Caerá no no?

Tombera, tombera pas ?

 

 

collectionneurdeportes24¡Ven a mi rinconcito!

Viens dans mon petit coin !

 

 

collectionneurdeportes25Pero ¿qué ocurrencia?

Mais quelle idée ?

 

Voy a terminar con la foto siguiente que me gusta y no tengo la menor idea del por qué.

Je vais finir avec la photo suivante qui me plaît et je n’ai pas la moindre idée du pourquoi.

collectionneurdeportes26Proyecto realizar una serie gozosa sobre los números. Un diaporama de puertas por ejemplo sin número. Luego uno sobre las puertas con el número uno. Y así avanzando.

¿A que es bonita la vida?

Je projette de faire une série jouissive sur les numéros. Un diaporama des portes par exemple sans numéro. Puis un autre sur les portes numéro un. Et ainsi de suite.

Elle est pas belle, la vie !

Une réflexion au sujet de “Collectionneur de portes – Coleccionista de puertas

  1. Pingback: Un autre flâneur – Otro paseante | Un flâneur à Poitiers

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.