Voyage en Grèce – viaje a Grecia 1/5

Tout commence par un aéroport normal c’est à dire neutre, sans aucune caractéristique nationale ou culturelle.

Todo empieza con un aeropuerto normal es decir neutro, sin ninguna característica nacional o cultural.

2016avril-grece-athenes1puis on arrive en Grèce. Coton ou synthétique ?

Luego llegamos a Grecia : ¿algodón o sintético?

2016avril-grece-nauplie6Athènes est une ville dense dont le centre est hyper pollué. Ça gratte la gorge et ça pique les yeux. Heureusement on logeait chez une amie d’un ami. On avait amené des pochons de médicaments car l’Union européenne tue les grecs à petit feu, au sens propre, notamment car elles/ils ne peuvent plus s’acheter de médicaments. 25% des médicaments des dispensaires servent aussi aux migrant-es. Nos médicaments ont passé la frontière sans problème et on a pu les laisser sur place.

Atenas es una ciudad densa cuyo centro es hiper contaminado. La contaminación raspa la garganta y pica los ojos. Afortunadamente nos albergaba una amiga de un amigo. Habíamos llevado bolsas enteras de medicamentos ya que la Unión europea mata a lxs griegxs a fuego lento, en sentido propio, entre otras cosas porque no pueden costear los medicamentos. 25% de los medicamentos de los ambulatorios sirven también para lxs migrantes. Nuestros medicamentos cruzaron la frontera sin problema y pudimos dejarlos allí.

2016avril-grece-athenes-acropole18Athènes, c’est d’abord pour nous l’Acropole. Certes, ce sont de vieilles pierres, certes c’est toujours en travaux. Mais l’émotion est là. C’est de là qu’on vient. Une sorte de retour aux origines. « Acropole », « aréopage », « Athènes », « agora » : ça résonne.

Atenas primero es para nosotrxs el Acrópolis. Es verdad que son piedras viejas y es cierto que siempre esta en obras. pero la emoción esta. De aquí salimos. Una especie de vuelta a nuestros orígenes. « Acrópolis », « areopago », « agora » « Atenas » sí que suena.

2016avril-grece-athenes-acropole2 2016avril-grece-athenes-acropole13 2016avril-grece-athenes-acropole22 2016avril-grece-athenes-acropole422016avril-grece-athenes-acropole58 2016avril-grece-athenes-acropole59Beaucoup de touristes touristent sur le site…

Muchxs turistxs turistean en el sitio…

2016avril-grece-athenes-acropole23 2016avril-grece-athenes-acropole25… ou au pied de l’acropole dans une sorte de souk au mauvais goût international :

… al pie del Acrópolis una especie de zoco con mal gusto internacional:

2016avril-grece-athenes37Les jeunes athénien-nes viennent en nombre, bruyants le soir à l’aréopage, j’imagine pour draguer les touristes.

Lxs jovenes atenenses van en pandilllas a alborotar en el areopago. Supongo que para ligar con lxs turistas.

2016avril-grece-athenes-acropole60La ville entière est couverte de graffitis.:

La ciudad entera queda cubierta de pintadas:

2016avril-grece-athenes30Certains quartiers alternatifs offrent de belles choses :

Algunos barrios alternativos ofrecen cosas bonitas:

2016avril-grece-athenes932016avril-grece-athenes10 2016avril-grece-athenes60 2016avril-grece-athenes71 2016avril-grece-athenes78 2016avril-grece-athenes87Mais en prenant les photos de nuit je me suis aperçu que l’alternatif borde la misère, que le quartier des bars alternatifs se trouve à quelques mètre de la misère la plus rude.

Pero mientras sacaba estas fotos de noche me di cuenta que lo alternativo lindaba la miseria, que el barrio alternativo se encontraba a pocos metros de la miseria mas cruda.

On est allé-es au musée national d’archéologie.

Fuimos al museo nacional de arqueología

Parce que je n’y connais pas grand chose, je me suis attaché à l’esthétique des choses.

Porque no conozco casi nada del tema, me puse a sacar fotos de lo estético de lo que veía

2016avril-grece-athenes-musee-archeologique-national3 2016avril-grece-athenes-musee-archeologique-national9 2016avril-grece-athenes-musee-archeologique-national10 2016avril-grece-athenes-musee-archeologique-national11 2016avril-grece-athenes-musee-archeologique-national18 2016avril-grece-athenes-musee-archeologique-national24 2016avril-grece-athenes-musee-archeologique-national39 2016avril-grece-athenes-musee-archeologique-national47 2016avril-grece-athenes-musee-archeologique-national48 2016avril-grece-athenes-musee-archeologique-national652016avril-grece-athenes-musee-archeologique-national54 2016avril-grece-athenes-musee-archeologique-national70 2016avril-grece-athenes-musee-archeologique-national71 2016avril-grece-athenes-musee-archeologique-national76 2016avril-grece-athenes-musee-archeologique-national77 2016avril-grece-athenes-musee-archeologique-national87et j’ai compensé mon incapacité à photographier des gens en photographiant des têtes :

y compensé mi incapacidad a sacar fotos de la gente sacando fotos de caras:

2016avril-grece-athenes-musee-archeologique-national25 2016avril-grece-athenes-musee-archeologique-national53 2016avril-grece-athenes-musee-archeologique-national55 2016avril-grece-athenes-musee-archeologique-national57 2016avril-grece-athenes-musee-archeologique-national61

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.