Lanzarote, où le noir est lumière – donde el negro es luz (2/2)


Arrecife, c’est la toute petite capitale. Pas vraiment très touristique, pas riche. Deux, trois monuments en centre ville et pas plus.

Arrecife es la capital chiquitina de la isla. Es poco turística, no muy rica. Dos o tres monumentos en el centro y nada más.

Mais en général Lanzarote c’est un tourisme cher dans une des régions les plus pauvres d’Espagne.

Pero en general Lanzarote ofrece un turismo caro en una de las regiones más pobres de España.

On y trouve beaucoup de corruption des élites (constructions illégales de plus d’un étage notamment), des opérations immobilières dont les locaux ne voient pas les profits (20% de chômage dans une île exportatrice de capitaux) mais aussi une population amoureuse de son caillou et consciente dans son discours et dans ses actes de l’importance de protéger l’écologie sur l’île. Par exemple pas un détritus ne traîne nul part là où résident les locaux.

Aquí se encuentra mucha corrupción de las élites (construcciones ilegales de más de una planta), construcciones cuyos beneficios no llegan nunca a lxs nativxs (20% de paro en una isla que exporta capitales) pero también una población enamorada de su guijarro y consciente en su discurso y en sus actos de la importancia de preservar la ecología de la isla. Por ejemplo no se ve ni un desecho en ninguna parte donde residen lxs nativxs.

Les gens y sont culturellement charmants.

La gente es simpática culturalmente. Por ejemplo las camareras te dicen « salud, mi niño » al servirte una caña

Un petit peu à l’extérieur il y a le musée d’art contemporain créé de A à Z par – comme tout tout tout sur l’île – l’artiste international né ici : César Manrique. Même le programme du carnaval de cette année est un dessin de lui alors qu’il est mort en 1992. Le bar vaut vraiment le détour.

En las afueras de Arrecife se encuentra el museo de arte contemporáneo creado de la A a la Z por – como todito en la isla – el artista internacional que nació aquí: César Manrique. Hasta el folleto de carnaval ofrece un dibujo del maestro a pesar de que murió en el 92. El bar vale la pena.

Manrique est le premier qui a compris la richesse esthétique de son gros caillou et la nécessité de le préserver (de son vivant) des dégâts du tourisme de masse.

Manrique fue el primero que comprendió la riqueza estética de su guijarro y la necesidad de preservarlo (cuando vivía) de los estragos del turismo de masa.

César Manrique est partout. Il a une fondation à la sortie d’Arrecife, au milieu d’un champ de lave…

César Manrique está en todas partes. Tiene una fundación en la salida de Arrecife, en medio de un campo de lava…

ou plutôt dans le champ de lave, au sein même des galeries provoquées pour certaines coulées

o más bien en el interior del campo de lava, en las galerías provocadas por algunos flujos de lava.

Manrique, après être devenu une vedette internationale de l’art, s’était rendu compte du potentiel esthétique de ce confetti d’île désertique, volcanique, dénuée d’eau et érodée par les vents. Cela avait inspiré le reste de son œuvre.

Manrique, después de ser gloria internacional del arte, se dio cuenta de la potencia estética de aquel confeti de isla desértica, volcánica, desprovista de agua y erosionada por los vientos. Le inspiró para el resto de su obra.

Il avait su aussi s’inspirer de la culture paysanne locale.

También supo sacar inspiración de la cultura campesina local.

C’était l’époque des Miró, Niki de Saint Phalle, Tingueli etc.

Era la época de Miró, Niki de Saint Phalle, Tingueli…

Certaines esthétiques vestimentaires lui doivent tout !

¡Alguna estética de la ropa se lo debe todo!

Manrique est partout sur l’île, sauf dans les trois horreurs du tourisme de masse international : Playa Blanca, Costa Teguise et Puerto del Carmen. Le reste de l’île est intéressant.

Manrique está en todas partes en la isla, excepto en los tres horrores del turismo de masa internacional: Playa Blanca, Costa Teguise y Puerto del Carmen. El resto de la isla es interesante.

Dans une sorte d’oasis de palmiers au centre de l’île, à Haría se trouve la dernière maison de Manrique. Pas vraiment le plus intéressant. Peu d’œuvres de lui, pas le droit de prendre des photos (!?). Son intimité à la fin de ses jours.

En una especie de oasis de palmeras en el centro de la isla, en Haría se encuentra la última casa de Manrique. No es lo más interesante. Pocas obras de él, no se puede sacar fotos (¿¡?!). Su intimidad al final de su vida.

Manrique était un malin qui savait composer avec les puissants : son ami d’enfance et « préfet » de Lanzarote qui l’appuya dans tous ses projets ; les ultra riches qui payaient grassement ses œuvres, l’invitaient à dessiner un centre commercial à Madrid ou à décorer une voiture pour un salon de l’auto. Si vous n’êtes pas sage vous pouvez tomber sur une réplique de cet original ci-dessous … à la location.

Manrique era astuto que sabía transigir con los poderosos: su amigo de la infancia, gobernador de Lanzarote que le ayudó en todos sus proyectos ; lxs ultra ricxs que le pagaban sobradamente sus obras, le invitaban a dibujar un centro comercial en Madrid à a decorar un coche para una feria del coche. Si uno se porta mal le toca un coche de alquiler réplica del coche abajo que es el original.

Discrétion pas assurée pour un sou.

La discreción deja mucho que desear…

Autre œuvre de Manrique, très visitée, Jameos del agua. Une installation (restaurant, bar et piscine) dans laquelle on descend , également inventée par l’artiste du sol au plafond, toujours dans une coulée au sein d’un champ de lave.

Otra obra de Manrique, muy concurrida, Jameos de agua. Una instalación (restaurante, bar y piscina) en la que se baja, inventada de arriba abajo por el artista, también en un flujo de lava en el interior de un campo de lava.

Il y a même un amphithéâtre, salle de spectacle et de projection dans une grotte.

Incluso hay un anfiteatro, sala de espectáculo y de proyección en una gruta.

Une dernière chose parmi les dizaines réalisées par le grand visionnaire, très écolo à l’époque où ce n’était pas à la mode, le Monument au paysan. C’est statique et pourtant en mouvement mais c’est en plein milieu d’un rond point où circulent les bagnoles. Vite ! Vroum !

Lo último entre tantas cosas realizadas por el visionario, muy ecologista en una época en la que no se estilaba, el Monumento al campesino. Es estático y sin embargo en movimiento pero está en medio de una rotonda donde circulan los coches. No hay tranquilidad.

Dernier édifice mais pas de Manrique : la maison d’Omar Sharif, acteur mondialement connu à son époque. En fait il a perdu cette maison au jeu dès le soir où il l’a achetée.

Último edificio y nos es de Manrique: la casa de Omar Sharif, un actor de fama mundial en los años 60. En realidad perdió la casa en un partido de cartas la misma noche de la compra.

Tout ça fait aussi année 50 – 60, à un certain film de James Bond de l’époque (lequel ?). Une partie reste privée et l’autre se visite et il y a un restaurant-bar.

Todo suena a años 50-60, a una película de James Bond (¿cuál?). Una parte queda privada y la otra propone bar-restaurante.

Dernière commune dont on parlera :

Último municipio del que hablaremos:

.

Teguise

À ne pas confondre avec l’horreur « Costa Teguise ». Teguise, ancienne capitale, est au centre de l’île, a été retapée de a à z, a l’air cosy et y souffle un vent – l’expression me plaît – à décorner les bœufs.

Que no hay que confundir con el horror de Costa Teguise. Teguise, antigua capital, se ubica en el centro de la isla, fue completamente restaurada, se ve cosy y allí sopla un viento de mil demonios, a « quitar los cuernos a los bueyes » se puede decir en francés.

2 reflexions sur “Lanzarote, où le noir est lumière – donde el negro es luz (2/2)

  1. Carmen Acevedo

    Qué maravilla!. A pesar de ser española de toda la vida, no conozco estas islas. Lo apunto para planes futuros. Usaré tu blog como guía certera.

    Gracias!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.