La duda – Le doute

Pensando en Rosario López, esta esquina que dice « nada es evidente ».

En pensant à Rosario López, ce recoin.

El/la que hizo la pintada dudó y tachó lo primero que había escrito: nada es evidente. Luego volvió a escribir y constató que « nada es evidente ».

Hay que dudar de todo.

Celui ou celle qui a fait ce tag a douté et a biffé son premier écrit: rien ne va de soi. Puis il a recommencé et a constaté : « rien ne va de soi ».

Il faut douter de tout

Recuerda, camarada, que si es cierto que hay que dudar de todo…

Rappelle-toi, camarade, que s’il est vrai qu’il faut douter de tout…

DSCN8874Rue de la Croix Rouge à Poitiers. 17 septembre 2014

… también hay que dudar de la duda.

… Il faut aussi douter du doute.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.