Cuba (1/5)

Fuimos lxs tres a Cuba para ver lo que había detrás del espejo

Nous  sommes allés à Cuba  voir ce qu’il y avait derrière le miroir

cuba2016la-habana-bellas-artes10 cuba2016la-habana-bellas-artes11y como siempre, no corresponde a lo esperado

et comme toujours, cela ne correspond pas à ce qui est attendu

cuba2016la-habana-bellas-artes13Llegamos a Habana Vieja.

On est arrivé à Habana Vieja (la vieille Havane, un des quartiers de la Havane)

Primer problema ¿cómo sacar fotos de un lugar donde cada milímetro de pared y de calle valdría la pena? Hice como en Venecia : tardé un día antes de atreverme a sacar una sola foto.

Premier problème : comment prendre des photos d’un lieu où chaque pouce de terrain, chaque rue vaut la peine d’être photographié ? J’ai donc fait comme à Venise : j’ai mis un jour entier avant d’oser faire la première photo.

Segundo problema ¿cómo hablar de los lugares y de lo que pasó sin perderme en comentarios sin ton ni son?

Deuxième problème : comment parler des lieux et de ce qui nous y est arrivé sans me perdre dans des considérations erratiques ?

Pues mi método va a consistir en empezar tratando de … muchas otras cosas distintas, organizadas por temas (transportes, luz, tormentas, gente…) a ver si se me aclara la mente para hablar cabal luego  de los lugares y de lo que pasó en ellos.

Donc ma méthode va consister à commencer par parler de … plein d’autres choses, organisées par thèmes (transports, lumière, orages, les gens…), pour voir si les choses se précisent dans mon esprit pour parler ensuite de façon plus juste des lieux et de ce qui nous y est arrivé.

Ahí van impresiones. Son impresiones es decir que si tú sabes mejor, por favor escribe un comentario abajo.

Voici donc des impressions. Ce sont des impressions c’est à dire que si tu en sais plus, ami-e lectrice/lecteur, s’il te plaît, écris un commentaire en fin d’article.

.

El transporte

.

Todo lo que puede transportar es válido, en la ciudad como en el campo:

Tout ce qui peut transporter est bon à utiliser, à la ville comme à la campagne :

cuba2016baracoa79 cuba2016vinales88Muchos sidecar

Beaucoup de side – cars

cuba2016baracoa72Bastante motos eléctricas con un casco que se parece más a un casco de equitación

Pas mal de scooters électriques avec un casque qui a plus à voir avec la bombe d’équitation qu’avec un casque

cuba2016trinidad15 Los bueyes no sirven solo para labrar

Les boeufs ne servent pas qu’à labourer

cuba2016vinales-playa-jutias2cuba2016baracoa-parque-de-humbolt34El caballo (escasamente la mula) sigue muy usado en todo el país excepto en la capital.

Le cheval (plus rarement la mule) continue d’être très utilisé comme moyen de transport dans tout le pays excepté dans la capitale

cuba2016baracoa82 cuba2016baracoa161 cuba2016baracoa-parque-de-humbolt5 cuba2016santiago10« el rey de la autopista » : « le roi de l’autoroute »

cuba2016trinidad28 cuba2016vinales-playa-jutias4 cuba2016vinales-playa-jutias31 cuba2016vinales-playa-jutias32La mayoría de estos vehículos no tienen  desviador/descarrilador…

La majorité de ces vélos-taxis n’ont pas de dérailleur…

cuba2016baracoa160 cuba2016la-habana-bellas-artes15Los transportes colectivos son aleatorios fuera de la ciudad. Siempre hay gente esperando un transporte cualquiera. La guagua (el autobús) más común se parece mucho a los vehículos para transportar el ganado

Les transports publics sont aléatoires en dehors des villes. Il y a toujours des gens qui attendent un moyen de transport quelconque. La « guagua » (le bus) la plus courante ressemble beaucoup aux bétaillères

acuba2016santiago44 bcuba2016baracoa153 cuba2016santiago16Existen también transportes de larga distancia para cubanxs pero..

Il existe aussi des transports de longues distances pour les cubain-es mais…

dcuba2016santiago41hay que reservar con una antelación de 3 meses…

il faut réserver 3 mois à l’avance….

ecuba2016baracoa159Los autobuses para turistas cuestan poco para lxs turistas pero este poco sale muy caro para lxs cubanxs que ahora sí  lo pueden usar. Son puntuales aunque los chóferes no dejan de parar la guagua para besar a la novia que vive en el campo, comprar pastillas en la farmacia, prar plátanos de buen precio en la carretera, etc.

Les bus pour touristes sont bon marché pour les touristes mais ce bon marché est déjà bien trop cher pour les cubain-es qui, malgré tout, sont maintenant autorisé-es à les utiliser. Ils sont ponctuels même si les chauffeurs ne cessent d’arrêter le bus pour embrasser la fiancée qui habite à la campagne, pour acheter des médicaments à la pharmacie, des bananes à bon prix sur le bord de la route, etc.

fcuba2016santiago3Ilustra el que en Cuba hay dos mundos paralelos a través de dos monedas cubanas distintas : el mundo del CUC (el peso convertible) y el del CUP (la moneda nacional, el peso cubano). Como turistas tenemos que cambiar nuestra moneda (el euro por ejemplo) en CUC.Se ajusta al 1 dólar. El consumo de el/la turista se paga en CUC. El CUC no se puede cambiar a otra moneda extranjera. Es un sistema de nasa.

Cela illustre le fait qu’il y a deux mondes parallèles : le monde du CUC (le peso cubain convertible) et celui du CUP (la monnaire nationale, le peso cubain). En tant que touriste nous devons changer notre monnaie (l’euro, par exemple) en CUC. Il est indexé sur le dollar. La consommation touristique se paie en CUC. Le CUC ne peut être changé en une autre monnaie étrangère. C’est un système de nasse.

Ya hablaremos más adelante de lo que provoca.

Nous en reparlerons plus avant.

Le permite al estado cubano que entren dólares (la moneda con la que se pagan casi todas las importaciones en el mercado internacional) sin que puedan salir. El turismo es la industria que saca más dólares en Cuba. La novedad es que ahora un sector privado tiene cada vez más licencia para cobrar en CUC. El estado recupera estos dólares, estos CUC, ya no con un sector monopolístico de hoteles y restaurantes sino sobre todo con impuestos enormes a aquellos comercios privados en relación con el turismo  pero también por ejemplo con la gasolina que se paga únicamente en CUC.

Cela permet à l’État cubain de faire entrer des dollars (la monnaie avec laquelle presque toutes les importations se paient sur le marché international) sans qu’ils puissent sortir. Le tourisme est l’industrie qui rapporte le plus de dollars à Cuba. La nouveauté c’est que maintenant un secteur privé a de plus en plus le droit de faire payer en CUC. L’État récupère ces dollars, ces CUC, non plus à travers un monopole d’État d’hôtels et de restaurants mais plutôt à travers d’importants impôts sur ces commerces privés qui sont en relation avec le tourisme, mais aussi par exemple à travers l’essence qui se paye uniquement en CUC.

.

El coche – La voiture

.

El cliché sobre Cuba es el coche gringo años 50.  Pues no es un cliché. Hay muchísimos y en todo el país. Los más rutilantes cargan turistas para dar la vuelta a la ciudad.

Le cliché sur Cuba c’est la voiture étatsunienne des années 50. Eh ben ce n’est pas un cliché. Il y en a beaucoup et dans tout le pays. Les plus rutilantes chargent des touristes pour faire le tour de la ville.

acuba2016la-habana-bellas-artes14El país es un museo de coches al aire libre

Le pays est un musée de l’automobile à ciel ouvert

bcuba2016trinidad70 ccuba2016trinidad71 Otra cosa es la realidad cotidiana de aquellos coches viejos, con suspensiones podridas (y todas las carreteras se caracterizan todas por sus enormes baches), a menudo con motores rusos de Volga (una berlina rusa de los 50), que no avanzan, la chapa gotea, se estropean y contaminan un horror.

Une autre histoire est la réalité quotidienne de ces vieilles voitures aux suspensions pourries (et toutes les routes se caractérisent par leurs énormes nids de poule), souvent le moteur est celui des Volga (berline russe des années 50), elles n’avancent pas, ont des gouttières, s’abîment et polluent beaucoup.

ecuba2016vinales-playa-jutias9 fcuba2016vinales-playa-jutias35 fcuba2016vinales-playa-jutias36Los hay que no contaminarán más:

Il y en a qui ne pollueront plus:

hdcuba2016la-habana-vedado25Pero la contaminación global (no hablo del los centros de la ciudad) es débil ya que pocxs poseen coche que sigue siendo un lujo para la mayoría. A menudo el taxista alquila el coche que conduce. Aquí abajo es un día de semana normal.para

Mais la pollution globale (je ne parle pas des centres-villes) est faible parce que peu de gens possèdent une voiture qui reste inaccessible pour la majorité. Souvent le taxi loue la voiture qu’il conduit. Ci-dessous un jour de semaine normal.

icuba2016la-habana-plaza-de-la-revolucion10 jcuba2016la-habana-plaza-de-la-revolucion11 kcuba2016santiago45Lo más fuerte que encontramos fue el tren. En Santiago ponían todos los trenes o cancelados o…

Le plus fort c’est les trains. À Santiago tous les trains étaient soit annulés soit…

cuba2016santiago22cancelados « hasta nuevo aviso por reajuste de combustible ».

annulés pour cause de « réajustement de combustible jusqu’à nouvel avis »

Un guía cubano me llamó la atención sobre el que lxs que mejor conocen el país son lxs turistas ya que son lxs únicxs que tienen en concreto la posibilidad de viajar por todo el país.

Un guide cubain m’a fait remarqué que celles et ceux qui connaissent le mieux Cuba ce sont les touristes car ce sont les seul-es qui concrètement peuvent voyager à travers tout le pays.

Vi mi vehículo preferido, el que no se me deja tener. Vi pocos en Cuba.

J’ai vu mon véhicule préféré, celui qu’on ne me laisse pas avoir. On en a vu peu à Cuba.

cuba2016la-habana-vedado24

.

Colores y luz – Couleurs et lumière

.

A otra cosa mariposa.

Je change de sujet.

Sabía que los códigos de los colores cambiaban de una cultura a otra: el rojo, símbolo de felicidad en China suena a comunismo y contestación en Europa. Pues Air Canada ofrece vuelos « rojos » que se asocian sin problema…

Je savais que les codes couleurs changeaient d’une culture à l’autre : le rouge, symbole de bonheur en Chine représente le communisme en Europe. Eh bien Air Canada offre des vols « rouges » qui s’associent sans problème…

air-cuba2016aller6con uno de los bancos más corrupto.corruptor del planeta : HSBC

avec une des banques les plus corrompues.corruptrices de la planète : HSBC

air-cuba2016aller7¿Otro indicio de la retirada de las ideas subversivas de izquierda?

Un indice suplémentaire du recul des idées subversives de gauche ?

air-cuba2016aller8Menos mal que Cuba compensó a nivel de colores

Heureusement que Cuba a compensé au niveau des couleurs

cuba2016baracoa57 cuba2016baracoa59 cuba2016la-habana-habana-vieja17 cuba2016la-habana-plaza-vieja7 cuba2016santiago17Hasta la exageración algo repelente de la ciudad muy turística de Viñales (hablaré de ella más adelante)

Jusqu’à l’exagération un peu écoeurante de la très toruristique ville de Viñales (j’en parlerai plus tard)

malgusto-cuba2016vinales24y verde con amarillo dentro

et du vert avec du jaune dedans

vert-cuba2016baracoa-parque-de-humbolt48 vert-cuba2016santiago1 vert-cuba2016santiago2y luz, pues vida

et de la lumière, de la vie donc

luz-cuba2016trinidad-parque-el-cubanero18 luz-cuba2016la-habana-habana-vieja34Continuará

À suivre

 

Une réflexion au sujet de “Cuba (1/5)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.