Consumo ergo sum

Ce texte n’est resté qu’une nuit sur le mur de la banque

DSCN1638« je dépense donc je suis. Descartes bleues »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.